Capoeira

Tourne tourne sur la tête mestre de capoeira
Homme toupie pieds en l’air
Saut arrière roue sur les mains
Toute la planète est là dans ce coin du 93
Rhabillé en Brésil
À Romainville un dimanche de juin.
Hommes femmes garçons et filles
Grands petits ronds et minces
Blancs Noirs et toutes les nuances entre les deux
Mais on s’en fiche de la couleur et du genre
Français du Brésil ou Brésiliens de France
Sans oublier le Cap-Vert et l’Angola
Ils font la roda autour des joueurs.
Une femme penchée vers le sol esquive les attaques
Pour mieux répondre ensuite
Une fillette met à terre un adulte étonné
Le berimbau l’atabaque et les chants donnent le ton
Les enfants sont bautizados, corde grise
Verte ou jaune
Les ados virevoltent
Ne touchent plus terre.
Chants, danses, maculelês* frappés en rythme
Applaudissements
Plaisir pur acrobaties joyeuses
Pas besoin de grands discours
Égalité diversité inclusion bla-bla
Banlieues dangereuses prolétaires sauvages,
Territoires perdus ?
Dimanche de juin à Romainville
Un après-midi de capoeira.

UNIÃO FAZ A FORÇA

Photo Facebook Capoeira Liberdade De Expressao Romainville 25/02/2022

*Le mestre est le maître, la roda est la ronde formée par les capoeiristes autour des joueurs, le berimbau et l’atabaque sont des instruments de musique, les maculelês des bâtons de jeu.

Danse et joue !

3 réponses
  1. Alexandre CAZERES dit :

    Sympa ce hip-hop d’Amérique du Sud… les duos sont ajustés… plus ou moins complémentaires comme dans la vie et il vaut mieux garer son corps à leur contact car il y a des coups de pied qui pourraient se perdre ! Quant à la pièce musicale : c’est excellent de travail dans le collectif tout en gardant des spécificités bien marquées (notamment de genre) ! Beaucoup aimé le rythme, même s’il peut apparaitre lancinant et répétitif ! Belle récréation ! Merci qui, merci Maryse !

    Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.