4 février 2020 : La pêche, rubrique Dans la rue et Est-ce ainsi que les hommes vivent ?

Dans ce matin d’hiver glacé, un homme pêche à la ligne sur un trottoir. Pêche aux sous, sa canne fait un arc de cercle vers le trottoir et le petit gobelet rouge se balance devant les passants. On ne voit que ses yeux qui dépassent de la capuche. Ça a l’air de bien marcher, une petite fille met quelques pièces dans le gobelet rouge. Les touristes doivent trouver ça original, drôle, pittoresque ou triste peut-être.
Je lui demande l’autorisation de le photographier et il me dit oui, en me demandant de l’argent, « les gens me prennent en photo mais ne me donnent rien ». « Ça  fait deux ans que je vis dans la rue » dit-il. Je ne lui demande  pas d’où il vient ni comment il en est arrivé à vivre dehors.
Dans le magasin juste à côté, les femmes se pressent autour des vêtements en solde, ils sont moins chers en janvier.

 

 
 
 

Quelques mots d’entrée…

La littérature parle du monde et de la vie sous toutes ses formes, la sociologie nous aide à les comprendre. Il n’y a pas de rupture entre les deux, juste une continuité, un va-et-vient de l’une à l’autre.

Sur ce blog vous trouverez  des articles, des photos, des textes – certains déjà publiés – et des annonces pour ceux qui le seront bientôt.

Et  des commentaires sur des livres, des films, des  événements…

Place est laissée aux émotions, en leur donnant une forme lisible, audible, que l’on peut partager. Des récits littéraires en quelque sorte…

Quelques photos aussi, prises au hasard pour attraper la poésie ou le cours de la vie. La grande ville nous réserve des surprises, des joies et aussi des colères. Est-ce ainsi que les hommes vivent ?

J’écrirai de temps en temps et les photos arriveront au fur et à mesure.

Le chat Rubens  sur le bandeau est l’oeuvre de Claude Feuillet et Isabelle Gourcerol, en 2014, au 26 rue de la Mare à Paris. Je l’ai pris en photo en mars 2015.

En espérant  partager un peu ou beaucoup de tout ça avec vous !